• LES FONDATEURS

Issus du monde de la santé les fondateurs souhaitent bâtir une passerelle entre le monde des artistes et le monde des patients.

Le Prix Pujade-Lauraine • Carta Bianca a été fondé par Éric Pujade-Lauraine, cancérologue de renommée internationale, et Isabelle Pujade-Lauraine, haut-fonctionnaire du monde de la santé,  coach professionnel spécialisée dans l’accompagnement des personnes atteintes de cancer pour le retour à la vie professionnelle. Collectionneurs vivant entre Paris et Naples, Éric et Isabelle Pujade-Lauraine ont souhaité ancrer le Prix dans ces deux cultures,  lesquelles se sont conjuguées au cours de l’histoire pour offrir à l’Europe certaines des plus grandes innovations et des plus importants chefs-d’œuvre, dans l’art comme dans la recherche scientifique.

©Tous droits réservés
  • ISABELLE PUJADE-LAURAINE

Coach auprès de patients atteints de cancer, en voie de guérison, je les accompagne pour leur retour à la vie professionnelle.

Les personnes que j’accompagne sont dans des démarches de transformation profonde de leur identité, de leurs priorités, de leurs valeurs, par exploration d’elles-mêmes, de leur environnement et de leurs rapports aux autres. Ces questionnements intimes, de re-création de soi, au cœur du processus de coaching, présentent des analogies avec le processus de la création artistique. Les personnes développent des mécanismes de perception, d’observation et d’analyse aboutissant souvent à une nouvelle vision du monde.

“Dans tous mes parcours de coaching, les personnes évoquent la dimension cruciale de l’art dans leur dynamisation, leur ressourcement, leur apaisement, leur soutien émotionnel.”

Cette découverte liée à ma pratique professionnelle de coach, après une  longue carrière de haut fonctionnaire dans le monde institutionnel de la santé, m’a convaincue de la pertinence d’une passerelle à construire entre le monde de l’art et celui de la santé, utile aux personnes confrontées à leur vulnérabilité, et peut-être bénéfique aux artistes prenant conscience de l’impact de leur travail de création sur la renaissance de ces personnes.

.

  • ÉRIC PUJADE-LAURAINE

En bâtissant une passerelle entre le monde des artistes et le monde des patients, notre Prix veut incarner les valeurs cardinales inhérentes aux professionnels du monde de la santé dont nous sommes issus : engagement, dévouement, humanité.

Il existe pour moi une certaine analogie de démarche entre un scientifique et un artiste, ainsi qu’une complémentarité. Science et art partagent de nombreux points communs : l’art du questionnement, de l’exploration, de l’expérimentation, de rendre visible l’invisible, de l’enrichissement par la connaissance. Devant les limites de l’approche rationnelle de la science, la perception sensible des artistes est un autre mode essentiel d’exploration de la réalité.

“Le Prix s’adresse aux patients au moment de l’après-traitement : comment, alors que l’on espère être guéri, se réinventer soi-même après avoir subi un tel bouleversement de vie ? Comment réintégrer le monde, alors que l’on a été marqué par le sceau de la différence ?”

Les artistes, par leurs œuvres, ont la puissance de nous toucher au profond de nous-mêmes, ils savent nous emmener dans des voyages émotionnels et intellectuels qui m’ont toujours aidé à me questionner et à approfondir la connaissance de moi-même et de mon rapport au monde. J’ai développé depuis très jeune une passion pour les artistes et leurs œuvres, qui est devenue avec le temps une nécessité. Pour moi, par leur regard, par leur énergie créatrice, les artistes sont d’immenses vecteurs de vitalité.

©Tous droits réservés