© Djibril Drame
  • LA SÉLÉCTION DES LAURÉATS

BINTA DIAW, PREMIER PRIX · BIANCA BONDI · STÉPHANE GUIRAN · ELENA MAZZI · MARZIA MIGLIORA · MYRIAM MIHIDOU · BENOÎT PIÉRON · GIUSEPPE STAMPONE

Le 4 juin 2022, le Jury de l’édition inaugurale du Prix Pujade-Lauraine • Carta Bianca, composé de ses créateurs, Eric et Isabelle Pujade-Lauraine, de sa conseillère artistique, Gloria Sensi, et des huit membres-experts, Kathy Alliou, Adélaïde Blanc, Gaël Charbau, Chantal Colleu-Dumond, Cristiana Perrella, Anissa Touati, Eugenio Viola et Kathryn Weir, s’est réuni au MADRE – Musée d’Art contemporain Donnaregina, à Naples.

 

Chacun des membres-experts a sélectionné un lauréat. Les huit artistes lauréats de l’édition inaugurale sont : Bianca Bondi, Binta Diaw, Stéphane Guiran, Elena Mazzi, Marzia Migliora, Myriam Mihindou, Benoît Piéron et Giuseppe Stampone.

Le Jury au complet a décerné le Premier Prix à Binta Diaw. Elle reçoit une rétribution générale de 50 000 euros, qui pourra être utilisée de façon modulable, selon ses besoins (résidence, bourse de production, soutien financier au quotidien…). Les sept autres lauréats reçoivent chacun une rétribution de 4 000 euros afin de les soutenir dans leur démarche artistique. En tant que Grand témoin, le commissaire d’exposition, critique d’art et écrivain français Olivier Kaeppelin déploiera tout au long de l’année un échange interdisciplinaire et une réflexion commune avec l’artiste Premier Prix.

Bianca Bondi

Présentée par Gaël Charbau

Binta Diaw

Premier Prix

Présentée par Anissa Touati

Stéphane Guiran

Présenté par

Chantal Colleu-Dumond

Elena Mazzi

Présentée par Cristiana Perrella

Marzia Migliora

Présentée par Kathryn Weir

Myriam Mihindou

Présentée par Kathy Alliou

Benoît Piéron

Présenté par Adélaïde Blanc

Giuseppe Stampone

Présenté par Eugenio Viola

  • Le mot des fondateurs

Nous sommes très heureux de la sélection proposée par notre jury, caractérisée par la diversité des profils des 8 artistes lauréats

l’exigence de leur parcours de formation, la densité de leurs trajectoires professionnelles, jalonnées de nombreuses expositions individuelles ou collectives, dans des lieux d’art internationaux réputés, la variété de leurs univers conceptuels et émotionnels, leur engagement dans les problématiques actuelles de nos sociétés.

Mais au-delà de ces très beaux parcours, nous avons trouvé en chacun d’eux, et dans chacune de leurs pratiques artistiques, leur adhésion aux valeurs qui irriguent le Prix que nous avons créé : humanité, bienveillance, ouverture au monde, dialogues créateurs de liens, questionnement, solidarité.

Cette adhésion, véritablement ancrée dans leurs pratiques artistiques, est la pierre fondatrice, le terreau, la graine, le fil rouge, la soie, et la plume de cette passerelle que nous souhaitons collectivement bâtir entre les artistes et les personnes fragilisées par la maladie, dans un dialogue créateur d’énergie vitale, de renaissance, de partages sensibles, de réparation et de transformation.